Accueil du site > Voyages > Le Loiret > Orléans - Montargis - Briare par les canaux (2)

Orléans - Montargis - Briare par les canaux (2)

mardi 25 juillet 2006.


La première étape ? Par ici

Après Coudroy, on reste sur la rive gauche jusqu’à l’écluse de Chany où l’on passe à droite. Nous approchons de Chalette-sur-Loing, terme du canal d’Orléans. Chalette est une petite ville très industrielle (Hutchinson notamment) et à la population fort multiculturelle, ce qui donne des commerces très variés et un marché bigarré. C’est aussi un carrefour de canaux. Le canal d’Orléans qui suit grosso modo un axe O-E, le canal du Loing qui rejoint la Seine vers le nord et le canal de Briare qui file au Sud pour rejoindre la Loire.

JPEG - 25 ko
Au revoir au canal d’Orléans

C’est ce dernier canal que nous avions décidé de suivre. Ici, il s’agit d’un canal qui est encore assez fréquenté, presqu’exclusivement par des bateaux de tourisme.

Le canal de Briare

Ce canal, long de 53 km, permet de joindre le bassin de la Seine à celui de la Loire, soit Chalette-sur-Loing à Briare. Ce canal est antérieur à celui d’Orléans puisqu’il a été creusé entre 1604 et 1642. Là aussi il était nécessaire pour joindre et approvisionner Paris. A l’origine, le canal s’arrêtait à Briare et il fallait alors effectuer la périlleuse traversée de la Loire, fleuve sauvage, pour rejoindre le canal latéral à la Loire qui file vers le Sud.

JPEG - 135.3 ko
Pilastre d’entrée du pont-canal

Ce n’est qu’en 1890 qu’il est décidé de construire le pont-canal de Briare, long de 663 m. Ce pont-canal, métallique a été érigé notamment par Gustave Eiffel.

JPEG - 75.9 ko
Le pont-canal de Briare

Un très intéressant musée, la Maison des deux Marines, à Briare, permet de bien comprendre les canaux : utilité, conception, creusement, fonctionnement, navigation ...

Une visite à Briare devrait commencer par la visite de ce beau musée plein de ressources et animé par une chaleureuse équipe de bénévoles passionnés.

Après Chalette, c’est presque directement l’arrivée à Montargis, ville importante, très fleurie et parcourue d’innombrables canaux, à tel point qu’on appelle Montargis la "Venise du Gâtinais".

Nous roulons sur la rive droite jusqu’à la sortie de Montargis où nous passons à gauche. Nous restons sur cette rive jusqu’à la 1ère écluse après Chatillon-Coligny (commerces) où l’on revient à droite. Il n’y a plus ni bancs ni tables sur les bords du canal, comme c’était le cas le long du canal d’Orléans. Le chemin de halage bien que très praticable est nettement moins bien entretenu et donc moins roulant. C’est dommage car l’environnement est très joli. Tout se gâte durant les dix derniers kilomètres avant Rogny les 7 écluses. Là, il n’y a quasiment plus de chemin de halage. Un VTT serait bienvenu bien que nous soyons passés avec nos VTC. Dommage car ce petit morceau rend la descente complète du canal un peu difficile. Après Rogny, les choses s’arrangent heureusement, nous en reparlerons plus tard.

JPEG - 201.2 ko
Pique-nique à l’ombre

Terminé pour cette étape après 67 km de (presque) pur plaisir.

La suite du voyage par ici

Répondre à cet article



  • Statistiques des visites:
  • 12 aujourd hui
  • 16 hier
  • 67096 depuis le debut
  • Suivre la vie du site RSS 2.0

  • SPIP
  • Squelette et feuille de style adaptés par André Petithan. Créateur : IENSP