Accueil du site > Voyages > Sicile 2005 > 4. Troïna - Campofelice di Roccella

4. Troïna - Campofelice di Roccella

dimanche 12 février 2006.


Bien dormi en pleine nature malgré le froid. (Chauffage très efficace dans le motorhome).

Nous traversons des villages endormis. Puis apparaît un éperon rocheux surmonté d’un château-fort : Sperlinga.

JPEG - 47.1 ko
Le château de Sperlinga

IL s’agit d’une forterese normande du XIème siècle. Au pied du château, des maisons troglodytes. Particularité de la ville : les gens parlent une sorte de vieux français hérité de l’époque des vêpres siciliennes (XIIIème). Les Siciliens se sont révoltés contre Charles d’Anjou et ont chassé les Français. Une colonie de ceux-ci ont trouvé refuge à Sperlinga.

JPEG - 105.6 ko
Maisons troglodytes

Après avoir donné un coup de fil à nos (grandes) filles que nous avons (lâchement) abandonnées à Bruxelles, nous décidons de rallier Cefalu, sur la côte. Pour cela il faut traverser le massif des Madonies aux forêts profondes.

JPEG - 91.3 ko
Vue de Cefalu

Cefalu, relativement calme, nous accueille pour une visite de quelques heures. Nous découvrons notre premier Christ Pantocrator dans le duomo. Le port de Céfalu est minuscule mais charmant, de même que la ville.

JPEG - 113.1 ko
Christ Pantocrator

Il est temps de trouver un endroit où loger. Nous trouvons sur notre route un camping où nous pourrons vider les eaux usées, reprendre de l’eau et avoir du courant. Là aussi notre guide trouvé sur Internet se révèle très efficace. Premier essai de « carico scarico » (opération de vidange). Nous sommes seuls dans le camping et presque sur la plage. Le temps s’améliore, on sort les shorts.

JPEG - 72.9 ko
Campofelice, en bord de mer

Répondre à cet article



  • Statistiques des visites:
  • 18 aujourd hui
  • 34 hier
  • 68976 depuis le debut
  • Suivre la vie du site RSS 2.0

  • SPIP
  • Squelette et feuille de style adaptés par André Petithan. Créateur : IENSP